Les réponses à toutes vos questions santé

Vos Questions

Qu’est ce que le Chèque santé

Le remboursement de l’Assurance maladie est toujours très faible par rapport aux vraies dépenses médicales effectuées. C’est pour cette raison que chaque famille a besoin d’une couverture supplémentaire donnée par une mutuelle santé ou une assurance maladie complémentaire. Toutefois, il y a encore des personnes qui ne peuvent pas bénéficier normalement d’une telle assurance à cause de leur revenu assez faible. Ces personnes ont besoin d’un Chèque santé en temps normal.

Qu’est ce qu’un Chèque santé ?

Le Chèque santé est octroyé à l’assuré dont le salaire est au dessus des revenus limites pour jouir de la Couverture Maladie Universelle. Le montant de ce chèque est calculé en fonction du nombre des membres de la famille et des salaires des assurés. Telle une aide financière, le bénéficiaire en a besoin pour faire partie d’une mutuelle. L’assuré l’utilise pour compléter sa cotisation annuelle auprès de cette assurance maladie complémentaire. Sa validité ne dépasse pas une année. Au-delà de ce délai, l’assuré est obligé de renouveler sa demande. C’est la caisse de l’Assurance Maladie qui le délivre. C’est aussi à cet endroit que sa demande doit être déposée. On le joint à son attestation.

Comment bénéficier d’un Chèque santé ?       

Il est très facile d’obtenir un Chèque santé. Vous procédez, avant tout, au remplissage de formulaire donné par la société mutuelle. Au cas où vous voulez en bénéficier dans le but d’entrer à un tel organisme, vous disposez de six mois pour le rendre. Depuis l’année 2008, toutes les personnes seules avec une rémunération oscillant entre 620,58 euros jusqu’à 744,67 euros peuvent profiter de ce chèque. Mis à part ces conditions, uniquement les personnes résidantes en France depuis plus de trois pourront avoir un Chèque santé. A savoir que le dépassement de revenus de la CMU peut aller jusqu’à plus de 20%.

Les informations contenues sur la Carte Vitale

La Carte Vitale est un instrument nécessaire dans le cadre du remboursement de l’Assurance Maladie, mais elle est également utile pour la souscription à une mutuelle santé ou une assurance maladie complémentaire. Elle contient une grande multitude d’informations importantes sur l’assuré qui en est le propriétaire.

Les données comprimées dans une Carte Vitale

Il existe deux types de données compactées dans une Carte Vitale. La première catégorie est constituée par les inscriptions lisibles sur la carte. On y voit le nom de l’intéressé, sa photo en couleur et récente ainsi que trois numéros. Le premier numéro est celui de l’immatriculation de l’assuré à la Sécurité Sociale. Le second concerne celui qui a validé la carte. Et le troisième est celui de la carte proprement dite. La deuxième catégorie d’informations est transcrite sur le processeur. Elle concerne la validité de la carte, tout ce qui touche le titulaire, les données relatives à sa protection sociale et à son adhésion à une mutuelle, les contacts des personnes à alerter en cas de besoin et les informations en rapport au don d’organe.

Comment lire les informations renfermées dans la Carte Vitale ?

Les six premiers types de renseignements contenus dans le processeur peuvent être délivrés sur papier. Toutefois, s’il n’est pas nécessaire pour le propriétaire d’en garder une copie papier, il peut quand même les consulter de temps en temps sur les bornes de lecture. Toutes les caisses de la Sécurité Sociale en possèdent. Lors de l’acquisition de cette carte, vous obtenez également cette fameuse copie sur papier. Tous les organismes d’assurance maladie ont le droit de la fournir. Toutes ces informations personnelles sont susceptibles de changement sur demande du bénéficiaire. Vous pouvez y apporter des changements en cas de naissance, de séparation, de changement d’adresse ou d’expatriation …, en faisant part aux responsables.

Les Ayant-Droits, qui sont-ils ?

Le domaine de la mutuelle possède un lexique riche indispensable à chacun pour connaître l‘étendu de leur couverture. En fait, la couverture assurée par une assurance maladie complémentaire peut impliquer des personnes autres que l’assuré lui-même. Il s’agit des « Ayant-droits ». Ces personnes profitent de tous les bénéfices de l’assuré. En d’autres termes, un assuré paie une cotisation pour lui et pour d’autres personnes.

Qui sont les ayant-droits d’un assuré ?

Beaucoup de personne peut constituer les ayant-droits d’un seul et même membre d’une mutuelle santé. Cette appellation désigne toutes les personnes liées à un assuré qui ne sont pas assurées à titre personnel. Les membres de la famille occupent la première place de la liste. Il s’agit du conjoint ou du compagnon, des enfants, des personnes à charges comme le père ou la mère ou encore le neveu. Elles obtiennent surtout les prestations en nature de l’assurance de santé supplémentaire. Les statuts définissent plus particulièrement ce genre d’individus. Les bienfaiteurs de l’établissement peuvent également figurer sur la liste des ayant-droits de la mutuelle en question. Les personnes morales, comme les sociétés, ayant signées un contrat collectif sont aussi des ayant-droits.

Comment connaître les règlements régissant les ayant-droits ?

Il existe des règlements au sein de chaque mutuelle pour définir le statut d’un ayant-droit. Ce règlement peut changer d’une société à une autre. Ces règlements renferment les points essentiels à la base de chaque type de contrat. En fait, un contrat détermine les prestations offertes à chaque membre ou à l’honoraire. De plus, il détermine les dues de chaque assuré. On y trouve aussi la liste des ayant-droits de cet assuré. Normalement, chaque assurance complémentaire donne une copie de ces règlements et de ce contrat à chaque nouveau membre afin que ce dernier puisse tout savoir sur son adhésion

Bienvenue sur Question Mutuelle. Au travers nos articles et nos question réponses ce site a pour but de vous apporter toute l'information dont vous avez besoin pour choisir votre mutuelle, quel que soit votre situation familiale ou votre statut social.