Mutuelles santé : la bataille des élus pour améliorer la santé collective

Les français ont une tendance à rechigner à souscrire un contrat de mutuelles santé, cela est non sans conséquences sur leur pratiques en cas de recours aux soins. Des élus se sont penchés sur la question des complémentaires de santé pour pallier à ce phénomène. Effectivement, une proposition de fédération entre les villes pour proposer des complémentaires de santé moins couteux  pour la population, à été mise sur la table par une élue. Quelles sont les grandes lignes de cette proposition ?

santeforme46

La baisse des tarifs des complémentaires santés : une bouffée d’air pour la population.

Né de l’impulsion d’une élue dans l’Essonne, cette baisse des complémentaire de santé par la fédération de plusieurs viles vise à alléger les contraintes financière de la population notamment en cas de recours aux soins. Les plus concernés devraient être les seniors qui sont, le plus souvent, victimes de leur âge, et qui cotisent largement plus que les autres franges de la population. Négocier des tarifs intéressant auprès des assureurs est la stratégie de cette fédération pour donner une bonne « bouffée » d’air, plus précisément financière à la population. Une complémentaire santé moins chère sera donc proposée aux habitants des villes ainsi fédérées.

Solidarité communale : une solution aux questions d’accès aux mutuelles santés

La création de mutuelles communales peut être aussi bénéfique pour la population en situation financière délicate. Cela encouragerait la population à ne pas renoncer aux soins en cas de recours. Déjà, en 2013, certaines communes ont tentés l’expérience en négociant un contrat complémentaire à bas prix, et ont réussis leur pari .Les mutuelles collectives sont donc de vraies solutions pour permettre à tout un chacun de bénéficier des soins adéquats.

L’accès aux soins connait une tendance au recul ces dernières années, les couts exorbitants des tarifs des mutuelles santés mais aussi les charges liées aux complémentaires santés y sont pour quelque chose. Certains de nos élus se donnent à fond pour trouver une solution à ces difficultés et permettre à tous de se soigner convenablement. Toutes les communes ne devraient pas elles suivre le bon exemple ?